Toutes les contributions

 

Le recueil des contributions en ligne a été ouvert entre octobre 2015 et avril 2016, pour que chacun, citoyen-ne, professionnel-le, association, institution, puisse apporter son point de vue sur le dépistage du cancer du sein
et les évolutions souhaitées. Les contributeurs pouvaient choisir de s’exprimer de façon ouverte, ou bien en sléectionnant une des thématiques proposées.
Consultez l’analyse des contributions numériques produite par le comité d’orientation de la concertation.

Je trie les contributions

Je suggère de faire les examens d'extension...


josie

Citoyen/ne • 24 oct

Je suggère de faire les examens d'extension...

josie, Citoyen/ne • 24 oct

Je suggère de faire les examens d'extension des que l'on s'aperçoit qu'il y a une tumeur au sein

Dépistage la mamograhie ne suffit plus...


Fanfan101

Citoyen/ne • 24 oct

Dépistage la mamograhie ne suffit plus...

Fanfan101, Citoyen/ne • 24 oct

La mamographie outre son coté archaïque, ne suffit pas a dépister prématurément le cancer du sein. 20% des cancers diagnostiqués n'ont pas ete détectés lors de cette radio d'un autre temps. Il faut la supprimer et la remplacer par un examen plus fiable.

une meilleure information pour la palpation !


valou21600

Citoyen/ne • 23 oct

une meilleure information pour la palpation !

valou21600, Citoyen/ne • 23 oct

J'ai 43 ans et déjà amazone depuis presque 2ans
Il faut apprendre des le plus jeune âge à se palper ...le dépistage passe par la en automatisant cet auto diagnostic .
À 40 ans on parle pas encore de mammo etc si pas des risque familiaux donc il faut faire autrement .
Meilleure information sur la surveillance changement de forme du sein , démangeaisons sur les seins et bien sur la palpation
Faites des campagnes nationales d infos en ce sens sur ces techniques de dépistage

OUI aux DEPISTAGES


MC

Professionnel • 23 oct

OUI aux DEPISTAGES

MC, Professionnel • 23 oct

Il y a 40 ans les moyens de dépistages balbutiaient et les diagnostics de cancer étaient tardifs, la maladie avait trop évolué pour être majoritairement guérie
Actuellement, on a des outils de dépistage de qualité, des programmes égalitaires, des traitements plus ciblés et des guérisons à 90%
Je ne comprend pas que l'on remette tous les ans en cause le dépistage du cancer du sein par mammographie, alors que le programme devrait être soutenu par nos instances, que le dépistage devrait commencer plutôt à 40 ans et se terminer à 70 ans compte tenu de l'apparition des cancers de plus en plus jeune; Le programme de dépistage organisé ayant commencé il y a 10 ans, le nombre de cancers dépistés étant en augmentation, pourquoi ne pas permettre aux femmes dont les mères ont eu un cancer du sein de bénéficier de mammographies plus précoce en permettant la tomosynthèse pour le dépistage et la dématérialisation des mammographies pour une meilleure qualité de 2ème lecture et des courriers dématérialisés aussi pour faire des économies et œuvrer dans le sens du développement durable
Ce programme national devient obsolète . Il devrait pouvoir évoluer en même temps que les nouvelles technologies à partir d'expériences pilotes soutenues et encouragées par l'Etat
Pour finir, à quand le remboursement à 100% des actes liés à la mammo ou au test immuno?
On dirait qu' avec ce programme national qui est une chance pour tous, l'Etat crée une chronique de mort annoncée du dépistage pour tous!!!

le dépistage est ESSENTIEL !


kokie92

Citoyen/ne • 22 oct

le dépistage est ESSENTIEL !

kokie92, Citoyen/ne • 22 oct

Il y a 6 mois, pour plusieurs raisons, j'ai zappé la mammo demandée par ma gynécologue. Il y a 2 mois, j'ai reçu celle du dépistage national et je l'ai faite.
Petite tumeur (15mm) détectée... Ponctions, biopsie = opération il y a 10 jours.
J'attends le résultat de l'analyse pathologique mais les premières constatations sont encourageantes (cellules non invasives et ganglion sans trace) alors je croise les doigts...
Que pensez-vous qu'il se serait produit si j'avais attendu deux ans, la prochaine visite chez ma gynéco ?
Le dépistage est ESSENTIEL et l'information doit continuer à circuler. De plus en plus ! La population doit se sentir concernée et ne pas penser que ça arrive toujours aux autres... Informez ! Informez,!
Nous avons la chance d'avoir des dépistages GRATUITS qui sauvent des vies.
Dommage même, qu'ils ne soient accordés que jusqu'à 75 ans...

Il y a de l'"écho"


blandine

Professionnel • 22 oct

Il y a de l'"écho"

blandine, Professionnel • 22 oct

C'est une manne pour le privé : le dépistage "offre" la mammographie, mais les praticiens demandent presque toujours une échographie derrière (pour moi c'est à chaque fois, avec la même phrase "vos images sont à vérifier"), écho qu'ils facturent à la CPAM. Et à la mutuelle : tout le monde n'en a pas ; moi si mais ils ne me la prennent pas .. pas de problème financier pour moi mais j'imagine que certaines n'auront pas ce deuxième examen même s'il y a un doute sérieux à la mammo
je pense qu'il faut hypercadrer ces prescriptions d'écho (la CPAM pourrait lors de la relecture confirmer s'il y avait lieu ou non de faire une échographie)

Dépistage cancer de l'ovaire


Mamily

Citoyen/ne • 22 oct

Dépistage cancer de l'ovaire

Mamily, Citoyen/ne • 22 oct

Au même titre que l'on fait le dépistage du cancer du sein ou du col de l'utérus chez la femme, on devrait se faire dépister pour le cancer de l'ovaire. Mesdames messieurs les gynécologues vous devriez faire passer une échographie abdo pelvien à vos patientes cela pourrait éviter de découvrir un cancer des ovaires en phase 3. Je sais que cela représente un coût, cependant, un cancer découvert au début est sûrement moins coûteux et bien moins invasif pour la patiente. Certains gynécologues le font mais vous êtes si peut nombreux en France à le pratiquer.

toujours surpris que dans la controverse sur...


martin jean-pierre

Professionnel • 21 oct

toujours surpris que dans la controverse sur...

martin jean-pierre, Professionnel • 21 oct

toujours surpris que dans la controverse sur le dépistage on continue d'employer le terme de "sur diagnostic" alors que le risque est celui de "sur traitement". les mots ont un sens.
le problème qui persiste est malheureusement celui de l'appréciation du caractère plus ou moins évolutif et menaçant d'une pathologie cancéreuse, car notamment le carcinome in situ est une authentique pathologie cancéreuse.
effectivement on risque de traiter éventuellement lourdement des patientes porteuses de pathologies qui n'auraient peut-être pas évolué mais aujourd'hui , adversaires et partisans du dépistage devraient au moins être d'accord sur le fait que nous manquons surtout de facteurs pronostiques qui nous permettent de ne traiter que les patients qui en ont réellement besoin même si des progrès s'annoncent.
au-delà de ce qui pourrait être considéré comme un simple problème de sémantique, continuer de parler de sur diagnostic c'est prendre le risque que les femmes invitées au dépistage puissent penser qu'elle courent le risque qu'on les traite pour un cancer qui n'en serait pas un.
35 ans d'activité d'oncologue médical avec une spécialisation en pathologie mammaire me laissent malheureusement le sentiment que le cancer du sein reste une redoutable maladie et je ne pense pas que la majorité des médecins qui accompagnent directement ces patientes se comptent en grand nombre parmi les adversaires du dépistage.

Avant


Marie

Citoyen/ne • 21 oct

Avant

Marie, Citoyen/ne • 21 oct

Il faut en parler plus tôt car se n est pas qu' à partir de 50 ans...pour certaines c est plus jeunes donc plus de prevoyances chez les jeunes...

NE PAS ZAPPER LA SURVEILLANCE...


JO

Citoyen/ne • 21 oct

NE PAS ZAPPER LA SURVEILLANCE...

JO, Citoyen/ne • 21 oct

Grand-Mère Paternelle DCD cancer du sein. Mère & Sœur cancer du sein.
Moi-Même - cancer du sein 2007 (pour avoir dit après ma mammo écho, car suivi régulier tous les 2ans, vous me reverrez avant) pile 1an après, je faisais les examens de contrôle et... le verdict tombe - CANCER - coup de massue.
le doigt dans l'engrenage... traitement, radiothérapie, hormonothérapie et suivi bi-annuel (IRM car seins denses &mammo écho 6 mois plus tard)
2014 - IRM (points ombre)
mammo-écho pour faire biopsie - rien de visible. Il a fallu refaire écho+3 fois ; comme m'a dit la radiologue, heureusement que le contrôle IRM était là - sinon je ne serais plus là pour écrire ce mot.
Donc récidive de CANCER. Ablation du sein, chimio, radiothérapie & hormonothérapie.
A aucun moment de ces 2 CANCER je n'ai senti d'anomalies. j'allais parfaitement bien.
Il faut INFORMER , SURVEILLER très régulièrement, ne pas remettre au lendemain et encore plus tard...
et à toutes celles qui disent que le mammo est un acte douloureux - arrêter - ce n'est rien si cela vous
SAUVE LA VIE parce que votre CANCER sera pris à temps... et pas trop tard !
MERCI aux Gynéco, Radiologues (nous sommes stressées par les examens -eux aussi, ils n'ont pas le droit de passer à côté!) aux infirmiers , au service de chimio, tellement à notre écoute.

dépistage gratuit


Momo

Citoyen/ne • 21 oct

dépistage gratuit

Momo, Citoyen/ne • 21 oct

Le dépistage devrait pas ce faire qu à partir de l âgé de 50 ans il devrait ce faire des que la personne est à risque et non avec un critère d âge

Dépistage


Annie

Citoyen/ne • 21 oct

Dépistage

Annie, Citoyen/ne • 21 oct

Oui le dépistage est très important car si pour mon remuer cancer du sein j'avais moi même senti une grosseur ( 5 millimètre ) pour le 2 eme 17 ans après je n'avais aucun signe qui aurait pu m'alerter ni grosseur ressenti au palpage ni douleur ; on me l'a découvert lors d'une mammographie de contrôle DONC OUI FAITES DES MAMMOGRAPHIES DE CONTRÔLES même si vous allez bien

Je pense que le dépistage devrait être...


monique

Citoyen/ne • 21 oct

Je pense que le dépistage devrait être...

monique, Citoyen/ne • 21 oct

Je pense que le dépistage devrait être mis en place bien avant 40 ans. Peut être que cela a un coup mais de le faire comme un examen de frotis tout les ans. Aujourd'hui beaucoup de jeunes femmes partent de ce cancer elles sont de plus en plus jeunes.

Je pense que le dépistage devrait se...


Angel

Citoyen/ne • 21 oct

Je pense que le dépistage devrait se...

Angel, Citoyen/ne • 21 oct

Je pense que le dépistage devrait se faire de manière systematique tous les ans a partir de 40 ans.

Et avant 50 ans......


quiligotti rosette

Citoyen/ne • 20 oct

Et avant 50 ans......

quiligotti rosette, Citoyen/ne • 20 oct

concernée avant cinquante ans, je pense qu il serait mieux de commencer le dépistage plus tôt

Evoluer le dépistage


Emilie

Professionnel • 20 oct

Evoluer le dépistage

Emilie, Professionnel • 20 oct

On ne parle pas assez du cancer du sein chez l'homme ce qui entraîne chez celui qui en souffre des sentiments de solitude et de honte ! Il me semble aussi important d'évoquer l'importance du dépistage avant 50 ans surtout pour les personnes qui ont eu des membres de leur famille qui ont eu un cancer. Parlons plus de l'oncogénétique!!!

le depistage il faut le faire serieusement


SUZY31

Citoyen/ne • 20 oct

le depistage il faut le faire serieusement

SUZY31, Citoyen/ne • 20 oct

bonjour, j ai 50 ans et je suis issue d'une famille où le cancer a emporté plusieurs personnes J'ai des collègues qui ont été atteintes du cancer du sein a des stades différents Le dépistage est hyper important et permet de détecter un début de cancer à un stade où l'on peut le soigner. je me fais dépister depuis l'âge de 40 ans et j'ai confiance. mesdames faites vous dépister c est trop important, il y va de votre avenir....

prise de poids, ménopause et cancer du...


Myrtille

Citoyen/ne • 20 oct

prise de poids, ménopause et cancer du sein

Myrtille, Citoyen/ne • 20 oct

Les femmes doivent savoir que la prise de poids régulière tout au long de la vie et à l'approche de la ménopause augmentent considérablement le risque de cancer du sein.

La mammo n 'est pas une sécurité


DR WISSLER-KOENIG ELISABETH

Professionnel • 20 oct

La mammo n 'est pas une sécurité

DR WISSLER-KOENIG ELISABETH, Professionnel • 20 oct

Non car il faut toujours examiner et palper les seins et demander une echo et une cytoponction même quand le radiologue dit " image banale " .
en effet , ces 6 derniers mois , j 'ai fait 3 diagnostics de carcinome par la palpation et la cytoponction est revenue positive.

Merci au dépistage !!!


Christine NIMES

Citoyen/ne • 20 oct

Merci au dépistage !!!

Christine NIMES, Citoyen/ne • 20 oct

Je suis âgée de 54 ans. J'ai eu ma fille à 40 ans et depuis, je fais une mammographie et une échographie chaque année. En janvier 2015, on m a dépisté une tumeur cancéreuse de petite taille, J'ai été immédiatement prise en charge, opérée le 17 Février à Montpellier, en ambulatoire. Pas de traitement ensuite par hormonothérapie ni par chimio. Je peux dire "que je n'ai eu que des séances de rayons"....
Je suis bien sûr pour le dépistage, encore plus aujourd'hui. J'en profite pour remercier encore Mme Jacqueline VALMORIN, médecin échographe, spécialisée en sénologie, Mr Frédéric TRENTINI,(chirurgien spécialisé ) et Marie-Estelle, son extraordinaire assistante, Mme Sophie WRIGHT RANDON, Gynécologue et enfin Mme Catherine DECAMP, Kinésithérapeute. Ces personnes m'ont sauvé la vie et ont rendu la maladie "plus supportable"..