Toutes les contributions

 

Le recueil des contributions en ligne a été ouvert entre octobre 2015 et avril 2016, pour que chacun, citoyen-ne, professionnel-le, association, institution, puisse apporter son point de vue sur le dépistage du cancer du sein
et les évolutions souhaitées. Les contributeurs pouvaient choisir de s’exprimer de façon ouverte, ou bien en sléectionnant une des thématiques proposées.
Consultez l’analyse des contributions numériques produite par le comité d’orientation de la concertation.

Je trie les contributions

Auto palpation + mammo de contrôle

christine / 48 ans

Citoyen/ne • 3 oct

Auto palpation + mammo de contrôle

christine / 48 ans, Citoyen/ne • 3 oct

J'ai déclaré mon cancer en 2013 en auto-palpation. Pourtant je suis suivie régulièrement , car sujet à risque . ( mère et tante décédée cancer du seién ) . En novembre 2013 , en auto - palpation je découvre un boule sur le haut du sein droit, pourtant j'avais passé l'écho de contrôle en avril et le Gynéco n'avait rien vu , ce qui lui fait dire que je peux attendre fin décembre, début janvier pour la mammo. Donc en novembre, je me dis que c'est peut être un petit kyste , car étant sous stérilet hormonal, ça arrivait parfois.
Mais en décembre , voyant que la masse est toujours là, je passe l'écho et le diagnostic tombe . Cancer du sein hormono dépendant. Tumorectomie ( en ouvrant , ils ont découvert 2 tumeurs ) + chimio + radiothérapie + hormonothérapie . Et là en octobre 2015 je suis encore en soins .....
Alors je vous dis , l'AUTO PALPATION et MAMMOGRAPHIE sont très importantes car voyez pour moi en l'espace de quelques mois " le crabe " comme je l'appelle, est apparu .
Je pense que le médecin traitant doit en parler absolument . Qu'on devrait voir des. publicités sur les panneaux publicitaires et pourquoi en parler qu'en octobre ????
Je souhaite bon courage à celles qui se battent comme moi et j'incite toute les autres femmes à l'auto palpation , a en parler à leurs médecin ou gyncologues .
Et surtout que se dépistage soit fait le plus tôt possible . Bonne chance

Age

Isabelle

Citoyen/ne • 3 oct

Age

Isabelle, Citoyen/ne • 3 oct

Je trouve dommage que ce programme ne s'adresse qu'aux femmes à partir de 50 ans. Il y a beaucoup de femmes qui ont été atteinte d'un cancer du sein avant cet âge, alors pourquoi devoir attendre cet âge là ? Ca me choque beaucoup ! Je connais de près ou de loin quelques femmes qui ont eu un cancer du sein, et elles avaient toutes moins de 50 ans !!

Dépistage et précarité

PoPS (Point Précarité Santé)

Professionnel • 3 oct • 1

Dépistage et précarité

PoPS (Point Précarité Santé), Professionnel • 3 oct • 1

Recherche action ayant abouti à la création d'un outil co-construit avec un public en précarité :
9 dépistages : comprendre pour décider
Des préconisations destinées aux professionnels de santé ont également été formulées
info complémentaire : pops@pops38.fr

La mammo a sauvé 2 fois ma...

Enaira

Citoyen/ne • 3 oct

La mammo a sauvé 2 fois ma vie, Merci la science

Enaira, Citoyen/ne • 3 oct

27 ans, deux bébés une petite boule au sein que mon gyneco mettait sur le compte de la grossesse. Je fais une mammographie. Verdict impensable : un cancer, mais circonscrit et pas de métastases car pris à temps ! Opération, chimiothérapie, rayon, curiethérapie. On me dit que je serai stérile suite à ce traitement... J'ai eu 2 enfants derrière, ma revanche ! 20 ans après (il y a 2 ans) re-cancer grâce à cette surveillance accrue que je finissais par trouver superflue : (une mammo tous les ans) mastectomie et reconstruction dans la foulée par des magiciens de la chirurgie !
Les mammo ne font plus mal, une petite boule isolée, prise à temps n'a rien à voir avec un cancer invasif qui s'est répandu. N'ayez pas peur du résultat soyez confiante en cette science de pointe que nous avons la chance d'avoir en France !

L an dernier en septembre, je suis...

Samalou

Citoyen/ne • 2 oct

L an dernier en septembre, je suis...

Samalou, Citoyen/ne • 2 oct

L an dernier en septembre, je suis allée faire une mamographie de contrôle, ça m ennuyait mais bon je me suis forcée. Un pt cancer était là tt riquiqui, jamais je l aurai imaginer.. Ça a été pris des le début :opération, rayons, pas de chimio, 6 mois, Je l ai '' nique ''. !!heureusement que j'ai fait cette mamo,6 mois de plus et cela aurait été bien plus grave.. Alors, un seul message, faites votre mamographie, cela peut vous sauver la vie.. 💝💝

TRAVAILLEUSES ET CANCERS DU SEIN

ZYLBERBERG

Professionnel • 2 oct

TRAVAILLEUSES ET CANCERS DU SEIN

ZYLBERBERG, Professionnel • 2 oct

Madame, Monsieur,

Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC, OMS) a classé, en 2010,le travail de nuit ("lShiftwork that involves circadian disruption") comme cancérogène (classé 2A). Il s'est en particulier basé sur des études chez les infirmières de nuit.
La DARES en 2012 (DARES publications n°62 août 2014) indiquait qu'en France 15,4% des salariés travaillent occasionnellement ou habituellement de nuit soit environ 3 millions de salariés. La proportion de salariés travaillant habituellement la nuit entre 1991 et 2012 a plus que doublé (3,5% en 1991 et 7,4% en 2012). Au cours des vingt dernières années, les femmes travaillant occasionnellement ou habituellement a doublé (500 000 en 1991 et 1 million en 2012) alors que les hommes concernés n'augmentaient que de 25%.
Il me paraît important de prendre en compte cette population dans les objectifs du programme de dépistage du cancer du sein.
Je pense qu'il serait pertinent de considérer que les populations de femmes travaillant la nuit sont des populations où le taux de participation devrait dépasser 70% de participation.

Le débat sur la création d'un tableau de maladie professionnelle (Code de la Sécurité Sociale) devrait être entamé au sein d'un travail interministériel (Ministère de la Sante et Ministère du Travail).

Je vous remercie, par avance, de la suite que vous donnerez ou pas à cette demande

Cordialement

dépistage

timide2004

Citoyen/ne • 2 oct

dépistage

timide2004, Citoyen/ne • 2 oct

Il serait judicieux d'avancer l'âge de dépistage à partir de l'âge de 30 ans car on s'aperçoit que le cancer du sein est fréquent chez les moins de 50 ans sans qu il y ait de facteurs génétiques

Les Limites de la mammographie

Nanie

Citoyen/ne • 2 oct

Les Limites de la mammographie

Nanie, Citoyen/ne • 2 oct

En décembre dernier, j'ai dû me "battre" avec mon médecin généraliste-gynécologue pour me faire prescrire une mammographie, j'étais trop jeune pour un depistage (43ans au lieu de 50). Aprés la mammographie et l'échographie quelques taches suspectes ont été décelées sur le sein gauche et rien à droite. J'ai eu la chance d'être prise en charge à L'INSTITUT DU SEIN de la Clinique Pasteur à Guilherand-Granges par un médecin et une équipe formidables à l'écoute du ressenti des patientes. Le chirurgien a fait pratiquer une IRM des deux seins,et des examens complémentaires (biopsies,scanner,TEP scan). Au résultat, les deux seins, le foie et la colonne vertébrale étaient touchés. Le protocole mis en place a été la mastectomie des deux seins (en 15 jours), suivi de chimiothérapie et radiothérapie. En conclusion, sans l'écoute et la curiosité du praticien, la mammographie à elle seule n'était pas suffisante.

dépistage

natdamcha

Citoyen/ne • 2 oct

dépistage

natdamcha, Citoyen/ne • 2 oct

Bonjour,
J'ai 49 ans , je ne fume pas( je fumais occasionnellement), je ne bois pas, j'ai une alimentation bio équilibrée, je fais de l'exercice presque tous les jours, je ne prends pas la pilule, jamais de cancers dans ma famille.Par contre j'ai fait deux FIV lorsque j'avais entre 22 et 25 ans.
Ma tumeur à ete découverte par hasard lors d'une mammographie de contrôle.
Je viens de me faire opérer, du sein gauche et on m'a enlevé 5 ganglions il y a une semaine.
Je cicatrise bien, mais depuis j'ai une grosse tendinite sous l'aisselle.
Pour mettre plus de chances de récupération de mon côté, je prends un traitement Beljansky, celui que Mitterand a pris pour pouvoir finir son mandat.
Maintenant j'attends les résultats le 15 octobre pour connaître le traitement adapté à mon cas.
J'ai la chance d'être très bien entourée, c'est important, et je garde le moral, sans doute grâce à l'hypnose.
Je rencontre de plus en plus de femmes, amies, belles soeurs qui ont ou ont eu des cancers du sein, et je m'aperçois que nous avons toutes moins de 50 ans!!!???

Vive la mammographie

maricab

Citoyen/ne • 2 oct

Vive la mammographie

maricab, Citoyen/ne • 2 oct

La mammographie m'a permis de rester en vie. La tumeur qu'on m'a trouvée en 2007 n'était absolument pas perceptible par palpation, et 2 ans auparavant elle n'apparaissait même pas à la mammo. La suite est venue très vite, j'ai été bien prise en charge, mais après la tumorectomie les analyses ont montré que tout le sein était envahi et il a fallu se résoudre à la mastectomie. Si je n'avais pas été dépistée je pense qu'on se serait aperçu de tout cela beaucoup trop tard et je ne serais plus là.
Maintenant je regrette que le suivi se résume à une mammographie par an, il me semble qu'on devrait le renforcer périodiquement par une recherche de marqueurs dans une prise de sang ou par un scanner
afin de vérifier s'il n'y a pas de métastases ailleurs. Une de mes cousines est décédée, après 10 ans, d'une récidive. J’ai conscience de vivre avec une épée de Damoclès sur ma tête.
Par ailleurs j'ai une fille de 31 ans et je suis inquiète pour elle, il me semble que dans les familles à risque on devrait commencer les recherches plus tôt (marqueurs du sang, recherche génétique).

Alternative à la mammographie

Béa

Citoyen/ne • 2 oct

Alternative à la mammographie

Béa, Citoyen/ne • 2 oct

Pourquoi ne pas faire uniquement une échographie? A chaque mammographie, le radiologue décide de réaliser en plus une échographie en argumentant qu'il ne voit pas assez bien à la mammographie....J'en déduis que l'échographie est plus précise (en plus d'être plus facile à réaliser et largement moins douloureuse!). Par contre une mammographie doit rapporter davantage financièrement, puisque la prise de la photo elle-même est réalisée par un manipulateur et non un radiologue...Dois-je en déduire que l'argument est purement financier au bénéfice du radiologue et au détriment des patientes et de la S.S.?

trop de dépistage tue le dépistage

mary

Citoyen/ne • 2 oct

trop de dépistage tue le dépistage

mary, Citoyen/ne • 2 oct

Alors que je n'ai aucun antécédent familial de cancer du sein , je ne sais pas pourquoi mon gynéco hospitalier a souhaité que je fasse ma 1ère écho mammaire à partir de l'âge de 40ans.On m'a trouvé un nodule , adénome ? Bref , mammo qui n'a rien donné.J'ai été hospitalisée afin de faire un prélèvement puis au dernier moment le gynéco s'est ravisé car c'était dommage d'abîmer ma jolie poitrine.Donc ,une biopsie sans intervention a été faite : RAS.Cela n' a pas empêcher que tous les 2 ans j'ai eu droit à une mammo+écho tous les 2 ans avec l'angoisse qui va avec.A 48 ans, j'en ai eu marre d'autant plus qu'il semblait d'après les dernières études que les mammo répétées pouvaient être à l 'origine de cancer.J'ai donc arrêté d' en faire .J'ai 53 ans maintenant :je sais que je devrais en faire une mais je n'en ai plus envie....

Les campagne de dépistage organisées savent-elles réellement...

Hoaxymore

Citoyen/ne • 2 oct

Les campagne de dépistage organisées savent-elles réellement des vies ?

Hoaxymore, Citoyen/ne • 2 oct

Bonjour,

Je constate une multiplication d’études remettant en causes les bénéfices supposés du dépistage organisé du cancer du sein. Dont la dernière en date publiée au JAMA, portant sur 16 millions de femmes sur 10 ans conclue "When analyzed at the county level, the clearest result of mammography screening is the diagnosis of additional small cancers. Furthermore, there is no concomitant decline in the detection of larger cancers, which might explain the absence of any significant difference in the overall rate of death from the disease. Together, these findings suggest widespread overdiagnosis." http://archinte.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=2363025

En dépit de cela, il me semble que l'intensification d'octobre rose se poursuit d'année en année (aussi bien du point de vue événementiel/marketting que du point de vue santé publique (élargissement du remboursement)).

N'y a-t-il aucune remise en cause de cette campagne dans sont organisation systématique actuelle ?

suivi après cancer du sein

Chris Red

Citoyen/ne • 2 oct

suivi après cancer du sein

Chris Red, Citoyen/ne • 2 oct

Bonjour,
J'ai été atteinte d'un cancer du sein en 2011 à l'age de 33 ans. Il a été soigné mais par la suite, on ne m'a surveillé que par écho et mammo ce qui s'est avéré fort insuffisant. En effet, des métastases ont envahi mon foie et elles auraient pu être traitées plus tôt si j'avais été suivie par scanner. Le suivi par scanner devrait être automatique!!! Maintenant je suis condamnée et je laisserais 2 petites filles derrière moi.

Mon idée pour améliorer le dépistage du...

kate

Citoyen/ne • 2 oct

Mon idée pour améliorer le dépistage du cancer du sein

kate, Citoyen/ne • 2 oct

Bonjour,
Personnellement, je pense que l'on pourrait amélioré le dépistage du cancer du sein en mettant en place des dépistages par recherche des marqueurs dans une prise de sang, ce qui n'est jamais fait, ni même proposer par le médecin généraliste.
Et afin que toutes les personnes puissent être dépistés, mettre en place des camions itinérants pour faire les mammographies gratuitement de villages en villages.
Car on oublie que beaucoup de personnes à la campagne, n'ont pas toujours la possibilité de se déplacer pour aller au centre de radiologie ou à l’hôpital pour faire la mammographie (En ce qui me concerne je fais minimum 25 km pour y aller).
Souvent cela est de pair avec les moyens financiers, car je connais beaucoup de personnes âgés qui sont obligés de prendre un taxi pour aller à un rendez vous médical, mais tous le monde ne peut pas se le permettre.
Cordialement

merci le dépistage !

nenette

Citoyen/ne • 2 oct

merci le dépistage !

nenette, Citoyen/ne • 2 oct

c'est grâce à la mammographie de dépistage que l'on a découvert "mon" cancer du sein ( mastectomie , 14 ganglions dont 3 mauvais ! ) ; la tumeur ne se sentait pas à la palpation . Je pense qu'il faut insister chez les jeunes femmes pour une bonne prise en charge (et pourquoi pas une mammographie dés l'âge de 30 ans ?), une information plus importante sur les risques(tabac , alcool ) et des conseils insistants d'hygiène de vie( sport , alimentation ...). En même temps , il faut aussi que les médecins soient plus à l'écoute et plus sensibilisés qu'ils ne le sont ( comme ne pas dire à nos filles : ce n'est pas parce que votre mère .....)
plus le diagnostic est précoce , meilleures sont les chances de guérison !
VIVE OCTOBRE ROSE !

depistage plus precoce.

misscool

Citoyen/ne • 1 oct

depistage plus precoce.

misscool, Citoyen/ne • 1 oct

Si je n'avais pas eu un suivi depuis des années après un kyste anodin, je n'aurais pas eu la chance d'être dépistée assez tôt. Le suivi a permis une découverte précoce de mon cancer a l'âge de 48 ans, avec la campagne actuelle je n'aurai pas eu ce diagnostic précoce. Depuis je me bat a mon niveau en parlant beaucoup de mon expérience, en incitant les femmes de mon entourage.

depistage

tutu

Citoyen/ne • 1 oct

depistage

tutu, Citoyen/ne • 1 oct

Mammographie a 35 ans quand il y a des cas de cancer dans la famille

Cancer découvert grâce à l'autopalpation .

liliaustin

Citoyen/ne • 1 oct

Cancer découvert grâce à l'autopalpation .

liliaustin, Citoyen/ne • 1 oct

J'ai découvert mon cancer grâce à l'autopalpation , à l'âge de 42 ans .
Ma tumeur n'était pas visible à la mammographie ( hors champ ) , une échographie a été nécessaire
pour mettre à jour la tumeur que j'avais senti .
Sans l'autopalpation et malgré mon suivi tous les deux ans par mammographie depuis mes 40 ans ( antécédents familiaux ) mon cancer n'aurait sans doute pas été découvert aussi tôt car sur la mammo rien n'était visible ...
Il serait donc intéressant de plus parler de la façon de pratiquer une autopalpation en plus bien sûr d'un suivi par mammographie ET échographie pour les femmes à risque , la mammo ne suffisant pas toujours .

dépistage cancer du sein

virginieu

Citoyen/ne • 1 oct

dépistage cancer du sein

virginieu, Citoyen/ne • 1 oct

J'ai 47 ans et j' ai été opéré d un cancer du sein en juillet et je suis à ma 3ieme séance de chimio. Je trouve que la mammographie à 50 ans est trop tard . Autour de moi les femmes qui ont un cancer ont moins de 50 ans! Un dépistage à partir de 40ans serait plus approprié.